Communiqué 11

Depuis le rassemblement du 24 février dernier pour protester contre l’évacuation du parc, les institutions ont démenti avoir eu ce projet (pourtant entendu dans différentes réunions, preuve à l’appui). Cependant, l’expulsion fait partie de leurs plans, puisque le parc représente un lieu de lutte et de solidarité, qui met en évidence et rend visible la situation que des jeunes vivent tous les jours.

Suite du communiqué : Olieux-communiqué-11

Communiqué 10

Depuis plus de 3 ans, les institutions bricolent, en témoigne notre dixième communiqué ; les jeunes revendiquent toujours la création de 80 places adaptées à leurs situations de mineurs en exil ; hébergement, scolarisation et accompagnement éducatif réel. La mobilisation continue et nous avons envers et contre tout passé le réveillon du 31 décembre ensemble, la fête fut belle! (…)

Suite du communiqué : Olieux-communiqué-10

Communiqué 9

HEBERGEMENT : Les jeunes dépendant du département (en évaluation de minorité ou reconnus mineurs) sont toujours hébergés dans les auberges de jeunesse de Dunkerque ou de Lille mais n’ont pas de repas proposés pour le midi et le soir et ils ne sont pas mis à l’abri la journée. (…)

Suite du communiqué : communique_numero_9

Communiqué 8

Depuis la manifestation du 7 novembre, dont la dispersion a eu lieu au parc, après un discours du CSP 59 et des jeunes des Olieux, la situation globale des jeunes a peu évolué.
Retour sur ces dernières semaines :

HEBERGEMENT

Le département (à travers l’Aide Sociale à l’Enfance) a débloqué une vingtaine de places à l’auberge de jeunesse de Dunkerque, + quelques places à l’auberge de jeunesse de Lille (porte de Valenciennes) pour les jeunes en évaluation de minorité ou reconnus mineurs. (Mais à Lille, aucun repas n’est ditribué le midi et le soir, et les jeunes ne peuvent y rester la journée). (…)

Suite du communiqué : communique_8

Communiqué 7

Les rendez vous à la paf nous sont malheureusement devenu une routine. Pourtant on se rend bien compte que moins on les voit mieux on se porte. Ce mardi l’absurdité tenait à l’absence des experts de l’authentification de papiers alors qu’ils avaient eux mêmes fixé le rendez vous. Vous savez, ceux qui mesurent les taches d’encre des stylos des administrations du monde entier. Bref, un déplacement dans ces bureaux pour encore moins que rien. (…)

Suite du communiqué : Olieux-communiqué-07

Communiqué 6

Permettez-nous un bref retour au jeudi 29 octobre. De nouvelles personnes sont venues au parc pour y habiter, en famille. Leurs papiers sont en règle mais comme les places d’hébergement d’urgence manquent (le numéro 115 qu’il faut appeler tout les jours), ils sont forcé-es d’y rester. Leur intégration fut rapide et facilitée par plusieurs coups de mains. Nous ne devons pas nous résigner à cette situation, nous pratiquons l’autogestion mais nous ne nous contenterons pas de l’existence de ce camp. (…)

Suite du communiqué : Olieux-communiqué-06

Communiqué 5

Des bruits de couloir de la mairie accuse la cnt d’avoir mis dehors les jeunes des olieux ! Rappelons qu’ il est interdit dans ce pays d heberger des personnes en situation irregulière. Comment donc des pouvoirs publics peuvent faire porter la responsabilité d une absence de prise en charge de ses jeunes à un local syndical ? L’absurdité n’ a pas fini de nous surprendre, amèrement. (…)

Suite du communiqué : Olieux-communiqué-05

Communiqué 4

Samedi 24/102015 : deux soirées de soutien aux migrants des Olieux ont été organisées dans des bars de Lille, merci aux personnes ayant pris ces initiatives !

Dimanche 25/10 : lors de la réunion hebdomadaire ce dimanche à la Ferblanterie ont été discutés les thèmes suivants : santé vie sur le camp et activités (notamment l’organisation des repas, les cours de francais) perspectives d’action permettant de faire évoluer la situation. Etc… (…)

Suite du communiqué : Olieux_communiqué_04

Communiqué 3

Commençons ce communiqué par deux, trois – trop rares pour ne pas être soulignées – bonnes nouvelles. La personne qui passait au tribunal mercredi matin, rappelons-le, pour présence irrégulière sur le sol français, est sortie dans la journée du mercredi, sans interdiction de sortie du territoire (dans le jargon ça donne le sigle OQTF, obligation de sortie du territoire français, ce qui signifie date butoir de départ volontaire et souvent placement en centre de rétention administrative, le plus proche d’ici étant celui de Lesquin, juste à côté de l’aéroport). (…)

Suite du communiqué : Olieux-communiqué-03

Communiqué 2

La situation est préoccupante, malgré un calme relatif au camp (aucun événements notable ce lundi, tel que des contrôles de police), nous faisons face à l’inertie du système. La semaine dernière, nous appelions à un rassemblement devant la Cellule Mineurs Isolés Étrangers à Triolo. Après une audience avec les responsables, nous devions fournir ce lundi une liste des mineurs dormants au parc des Olieux, afin que la direction des services puisse travailler à leur trouver une place d’hébergement. Le rendez vous d’hier matin (mardi 20) n’a donné aucun résultats. (…)

Suite du communiqué : Olieux-communiqué-02