Communiqué 16

Le 4 mai 2016, un jugement a été rendu par le Tribunal de Grande Instance de Lille, qui oblige le département à trouver des solutions d’hébergement immédiatement pour tous les jeunes confirmés mineurs du parc des Olieux à la date du procès.
Or, aujourd’hui, 3 semaines après la décision, encore plusieurs jeunes n’ont reçu aucune proposition et dorment toujours dehors !! (…)

Suite du communiqué : Communiqué n16

Les Hauts-Lieux deuxième !

Deuxième émission « Les Hauts-Lieux » sur Radio Campus Lille par le collectif des jeunes migrants et mineurs isolés du parc des Olieux à Lille. Avec Raphael, Konaté, Kanté, Mohammed, Michee, Nazif, Souleymane et Justin.

Au programme :
– Live voix et guitare par Justin et Souleymane
– Des jeunes reconnus mineurs et l’avocate du collectif ont attaqué le département, la mairie et la préfecture pour non respect de leurs droits fondamentaux (logement et nourriture).
Récit d’une victoire en demi-teinte :
– Fatoumata Kamissoko, musique guinéenne commentée et traduite en partie
– (Géniales) interviews des voisins du parc
– Live de Justin et Souleymane
– Présentation de la Journée mondiale des jeunes du parc des Olieux le 4 juin (suivi d’un extrait de « On va bouger bouger » de Magic System)
– Interview de Cyril, du collectif roubaisien qui fait à manger tous les dimanche depuis octobre pour les jeunes du parc

Pour écouter l’émission : http://www.campuslille.com/index.php/entry/le-parc-des-Olieux-de-lille

Communiqué 15

Depuis plusieurs semaines, nous faisons face à une situation de plus en plus intolérable.
Des dizaines de jeunes mineurs isolés continuent à dormir au parc des Olieux, alors que leur minorité a été confirmée par le juge des enfants. L’Aide Sociale à l’Enfance les laisse seuls, elle qui a pourtant l’obligation légale de leur assurer un réel hébergement, des repas réguliers, un accompagnement socio-éducatif ainsi qu’une scolarisation.
Avec d’autres jeunes en attente de leur jugement, ils occupent et survivent sur ce parc comme ils peuvent, avec l’aide des soutiens du collectif des Olieux et des habitants du quartier. Cette situation inhumaine, injuste et indigne qui touche des personnes très vulnérables perdure depuis bientôt un an (juin 2015).

Suite du communiqué : Olieux-communiqué-15

Communiqué 14

Actuellement, une trentaine de jeunes sont reconnus mineurs par le Juge des Enfants. Cela veut dire qu’ils doivent être pris en charge par l’Aide Sociale à l’Enfance : hébergement en foyer,scolarisation, accompagnement social et éducatif ; ce qui n’est pas le cas aujourd’hui.
Jeudi 14 avril dernier, comme depuis plusieurs mois, certains de ces jeunes sont allés réclamer leurs droits à l’UTPAS de Triolo qui s’occupe des mineurs étrangers isolés. Une personne de ce service a répondu ceci à leur demande : « La France ne va pas accueillir toute la misère de l’Afrique ».

Suite du communiqué :  Olieux-communiqué-14

Communiqué 13

Le mardi 05 avril à 16h55, nous avons été invité par la mairie, par personne interposée, pour une réunion le lendemain, mercredi 06 avril à 11h concernant « les Olieux ». Étant donné que nous avons été prévenu au dernier moment, indirectement et que nous n’avons donc pas pu en discuter lors de notre réunion du dimanche, (réunions pendant lesquelles nous prenons les décisions collectivement concernant par exemple notre participation ou non aux réunions), nous n’avons évidemment pas participé.

Suite du communiqué : Olieux-communiqué-13

Article sur le Parc des Olieux dans La Brique

Les Olieux de la misère. La rue pour seul refuge.

Depuis juin 2015, le parc des Olieux, à Lille, recueille quelques dizaines de mineurs isolés étrangers (MIE), confrontés à une violence à laquelle ils ne s’attendaient pas : les autorités se renvoient la balle et laissent dans la rue des gamins qui ont risqué leur vie pour fuir la misère de leurs pays. […]

http://labrique.net/index.php/thematiques/immigration/768-les-olieux-de-la-misere-la-rue-pour-seul-refuge

Communiqué 12

Retour sur le festival de soutien du 12 mars
Samedi dernier, la Ferblanterie, lieu de travail collectif d’artistes et d’artisans en autogestion, accueillait le collectif des Olieux et son festival.

Suite du communiqué : Olieux-communiqué-12

Communiqué 11

Depuis le rassemblement du 24 février dernier pour protester contre l’évacuation du parc, les institutions ont démenti avoir eu ce projet (pourtant entendu dans différentes réunions, preuve à l’appui). Cependant, l’expulsion fait partie de leurs plans, puisque le parc représente un lieu de lutte et de solidarité, qui met en évidence et rend visible la situation que des jeunes vivent tous les jours.

Suite du communiqué : Olieux-communiqué-11

Communiqué 10

Depuis plus de 3 ans, les institutions bricolent, en témoigne notre dixième communiqué ; les jeunes revendiquent toujours la création de 80 places adaptées à leurs situations de mineurs en exil ; hébergement, scolarisation et accompagnement éducatif réel. La mobilisation continue et nous avons envers et contre tout passé le réveillon du 31 décembre ensemble, la fête fut belle! (…)

Suite du communiqué : Olieux-communiqué-10

Communiqué 9

HEBERGEMENT : Les jeunes dépendant du département (en évaluation de minorité ou reconnus mineurs) sont toujours hébergés dans les auberges de jeunesse de Dunkerque ou de Lille mais n’ont pas de repas proposés pour le midi et le soir et ils ne sont pas mis à l’abri la journée. (…)

Suite du communiqué : communique_numero_9