Communiqué 64 : Conséquences d’une expulsion illégitime

Deux jours après l’expulsion brutale du squat du 5 étoiles, nous tentons de faire le point sur la situation des personnes présentes sur les lieux mardi matin. Les habitant.es du lieu ont été dispersé.es dans tout le nord de la France selon leur situation administrative et se retrouvent, de force, éparpillé.es dans 8 lieux différents. Les « solutions » imposées sont provisoires : entre quelques jours et 2 mois d’hébergement avant le retour à la rue. Pour la plupart, les habitante.s du squat ont été amenée.s dans des Centres de Rétention Administrative (CRA), à leur insu.

Suite du communiqué : Olieux communiqué 64

Communiqué 63 : Une expulsion pour fêter l’Aïd

Le 5 étoiles était un lieu occupé depuis novembre 2017 par des personnes exilées, majeures et mineures ainsi que des personnes sans abri. Depuis plusieurs mois, une procédure est en cours pour exiger qu’il n’y ait pas d’expulsion sans réelle solution d’hébergement. Alors que la décision du tribunal devait être rendue ce jeudi 6 juin, le préfet, sous l’éternel prétexte de « mise à l’abri », en a ordonné l’expulsion deux jours avant.

La suite du communiqué : Communiqué_Olieux_4 juin

Appel à rassemblement devant le tribunal en soutien aux exilé.e.s en lutte au « 5 étoiles »

Aucun habitant n’a le désir de rester vivre au « 5 étoiles ». Nous sommes tous et toutes dans l’attente de solutions d’hébergement durables et saines, et de solutions administratives viables et concrètes. Mais tant que ces solutions ne sont pas envisagées par les autorités, l’expulsion est absurde. Mais nous commençons à être habitués à cette façon de faire.

Lire la suite : Tract les mauvais jours finiront

RDV le 9 mai à 9h devant le Palais de justice, 13 avenue du Peuple belge

RDV à 8h pour un départ du « 5 étoiles »

Exilé.e.s, au pays de la maltraitance, que suis-je pour toi devenu.e ? Livret sur les pratiques d’EMA

Un livret sur les pratiques d’EMA, le service d’évaluation de minorité des jeunes isolé.e.s étrangère.s

EMA, première institution auprès de laquelle les jeunes doivent se présenter n’est que le début d’une longue bataille administrative et d’un long combat individuel ou collectif. Car tout est fait, réfléchi pour laisser les personnes exilées dans la merde et décourager les personnes à s’installer ici ! Où les véritables logiques et pratiques institutionnelles mises en place sont la précarisation et le contrôle à outrance de « l’étranger », vu comme une personne dangereuse !
Dans ce livret, nous rapportons à travers différents récits : communiqués, témoignages… ce que les jeunes ou soutiens nous ont transmis en attente ou après leur évaluation. Et n’étant pas à leur place, ceci n’est que la face visible de l’iceberg « ÉVALUATION » !

Le livret ici : Les pratiques d’EMA

Textes de soutien à la lutte des travailleuses et travailleurs du social

Mardi 11 décembre, le collectif des Olieux a soutenu les travailleuses et travailleurs du social et du médico-social en grève, en manifestant à leurs côtés.
Voici ci dessous les textes écrits pour l’occasion par des mineurs, des demandeurs d’asile et des soutiens. Ces textes ont été lus en fin de manifestation devant l’hôtel du département.

Les textes ici :

Olieux-soutien.lutte.travailleur.ses.du.social-1